Fêtes et événements, Récit

Les conserves

L’automne au Québec, nous donne droit à une multitude de légumes, tous plus appétissants les uns que les autres. Gorgés du soleil de l’été qui s’en va, ils dégagent des odeurs enivrantes de fraîcheur qui promettent un goût des plus prometteurs.

Et pourtant, même si nous pouvons en manger jusqu’à plus faim, il n’en demeure pas moins que c’est déjà l’époque de l’année où si on veut en avoir pendant l’hiver, il faut les transformer un peu pour les conserver.

Parce qu’il ne faut pas le nier, même si de nos jours nous en trouvons sur les tablettes du super marché pendant tout l’hiver, ils viennent de loin, de très loin. Et des fruits et légumes qui voyagent longtemps, perdent, selon moi, de leur saveur, de leur qualité première. Il n’y a que les légumes racines qui sont entreposés localement et que l’on peut retrouver sur nos tablettes sans qu’ils aient fait le tour de la terre.

Et donc, si l’on veut manger local malgré l’hiver, il devient important de se mettre au chaudron et de faire quelques conserves. Mais la vie va très vite et il est parfois impossible de les faire soi-même. Alors on peut voir avec les agriculteurs locaux qui souvent nous offrent le fruit de leurs récoltes transformées. Il existe aussi des fruits et légumes congelés qui proviennent d’agriculteurs locaux ou nationaux. Eh oui! il faut lire les étiquettes et parfois, ça me prend un temps fou pour faire l’épicerie.

Tout cela, ça s’appelle vivre selon les saisons. Et aussi, prendre un petit peu de temps pour le faire. On en sort gagnant. Et quelle belle activité en famille! On met tout le monde à l’oeuvre, les petits comme les grands et on invite aussi les amis. Pourquoi pas?

Maïs (ou blé d’Inde, c’est selon), tomates, fèves, petits fruits, citrouilles, panais, carottes, piments, zucchinis, courgettes, pommes… sucrés, vinaigrés, en pots pressurisés, en ketchup, en confitures… tous les moyens sont bon pour qu’en janvier, on puisse préparer un bon repas qui nous rappellera l’été.

Je ne veux pas paraître moralisante. Je veux juste vous montrer comment depuis que je vis en suivant les saisons, on peut bénéficier de belles saveurs toute l’année, tout en aidant la planète.

À tous et toutes, bonnes récoltes, d’agréables conserves et un hiver douillet rempli de saveurs estivales :-).

Celli

https://cellirelcenecrivaine.wordpress.com/2015/09/26/menu-pour-un-jour-de-cannage/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s