Roman graphique des Années '80

Le scrapbook d’Élodie Lec – 1981

Hiver 1981

Dans mon cours de français, j’ai rencontré l’amour de ma vie. Il s’appelle Tristan, il est beau, chevaleresque et a un langage des plus charmants. Accessoirement, il a une Iseult qui vient avec lui et il l’aime SEULEMENT parce qu’il a pris une philtre d’amour. Détail, je me dis.

J’adore cette histoire et j’adore mon prof de français de secondaire III. Elle vient de France. Un échange avec un prof d’ici. Elle nous parle de son pays, de Perpignan et son accent est charmant. Avec elle, nous étudions la littérature médiévale et lorsqu’elle nous parle de châteaux, on sait qu’elle en a vu pour vrai.

Je lis beaucoup de romans historiques, des Babara Cartland surtout, car il y a de l’amour et de l’histoire. Mon voisin un vieil historien en possède un tas qu’il me prête gentiment. Il dit que ce sont les romans d’amour les plus intéressants historiquement et qu’après des travaux arides sur des faits, événements et dates, c’est ce qu’il y a de mieux pour se distraire.

Je n’ai toujours pas de chum, mais j’ai un correspondant marocain qui m’écrit des lettres d’amour qui me font du bien. De plus, il m’a fait parvenir un exemplaire des Contes des mille et une nuits. Avec des livres, un gars est toujours sûr d’accrocher mon cœur Y.

Élodie

Été 1981

Avec ma nouvelle mini-jupe, j’ai accroché le regard d’un gars qui a au moins 10 ans de plus que moi. Le problème, c’est qu’on se voit seulement à la messe du samedi soir où il accompagne sa mère. C’est tellement HOT! Il y en a un qui me regarde. Bon! C’est encore une histoire d’amour théorique, dans ma tête, mais ça me fait des guili-guili dans le ventre. Je lis toujours mes romans historiques, mais ce sont les Harlequin qui me donne, comment dire, des sensations plus physiques.

J’écris aussi. Des histoires d’amour avec Louis — c’est comme ça que j’ai nommé le gars à la messe — parfois au temps de la Nouvelle-France, parfois au temps d’Angélique (nouvelle série que je viens de découvrir). Je suis bien dans mon univers romanesque.

Enfin! autant qu’on peut être romanesque lorsqu’on reprend son job d’épluchage de patates et réchauffage de soupe. Ça, ça nous ramène dans la réalité assez vite.

Parfois, je prends mon vélo et je me rends au village voir mes amies. Et on écoute de la musique des après-midis complètes sans vraiment se parler. On écoute Hall & Oates, Rick Springfield, Foreigner, The Police, John Lennon et Olivia Newton-John. Olivia, c’est juste moi qui l’écoute. Mes amies la trouvent un peu trop preppie. Moi je l’adore! Nous n’achetons pas beaucoup de musique francophone, on l’écoute à la radio.

Noël 1981

J’ai passé beaucoup d’heures avec ma mère à préparer les tourtières et les desserts: dominos, farce, beignes, sucre à la crème et les délicieux chocolats à la menthe. J’aime bien cuisiner avec elle. Il y a une telle minutie dans tous ses gestes et une grande patience avec moi.

Ce congé de Noël me permet aussi d’avancer encore plus dans ma recherche (ou mes recherches?) sur l’amour. La découverte par ma cousine et moi, du Le guide du plaisir amoureux dans la bibliothèque de ma tante. Livre, où un homme maigre et laid et une femme des plus poilus prennent des pauses sexuelles explicites qui procurent du plaisir. À la fin, le livre est rempli de dessins des positions trop Twisters pour les protagonistes!! Vraiment instructif! Instructif?

Dans un tout autre ordre d’idée, j’ai reçu de mon cousin le dernier livre de Colleen McCullough, Tim. Après Les oiseaux se cachent pour mourir, cette histoire me semble un peu terne. Et pourtant, elle est pleine d’espoir. Ceci me fait réfléchir sur moi, sur mes préjugés, sur mon romantisme extrême. Réfléchissons…

Élodie

https://cellirelcenecrivaine.wordpress.com/2015/11/08/menu-du-vendredi-annee-1981/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s