Les envolées de Celli

Le bon vin…

Dans quelques jours, il sera possible de déguster le Beaujolais nouveau. Aujourd’hui on en fait bien moins de cas, mais è une époque, on le courrait dans les magasins d’alcool avec tant de hâte qu’au bout de quelques heures les tablettes étaient vides et on devait se rabattre sur le vin moins nouveau. 🙂 C’était avant qu’il y ait du vin dans les dépanneurs et les épiceries. C’était aussi avant que l’on affine notre goût et qu’on prenne le temps de déguster les vins.

Aussi, il y a quelques années quand avec des collègues pour un party de bureau, nous avons organisé une dégustation, je me suis appliquée à la faire dans les règles de l’art. J’ai lu sur les accords, les services, les verres, et cetera. Heureusement, le conjoint d’une collègue s’y connaissait plus que nous. Il fabriquait aussi ses vins.

Grâce à notre fabricant invité, nous avons eu droit à de belles explications sur les vins, leur goût, les arômes… et la soirée a été autant festive qu’instructive.

Et c’est ce contact avec les vignerons que j’ai apprécié lors de ma participation à Bordeaux fête le vin… le jeudi après-midi parce que la fin de semaine, le contact est beaucoup plus, comment dire, succinct.

Donc en ce beau jour d’août, nous avons discuté vin, régions, appellations avec les vignerons et les exportateurs. Un peu de comment c’est fait, un peu de comment il se comportera en bouche, un peu de voyage. Parce qu’il y a un aspect touristique et politique à cet événement. Ne serait-ce qu’à voir les deux maires se relancer amicalement lors de la cérémonie d’ouverture.

Et que dire de l’atelier Bordeaux se met à table où nous avons dégusté un excellent Château Bel Air 2010 accompagné d’un cannelé bordelais salé. Dé-li-ci-eux!

Il y a un art savoureux à mixer la nourriture avec les vins. Un plat léger comme du poisson avec un vin léger ou un bon steak avec un vin du Haut Médoc. Il faut aussi penser aux textures, aux contrastes. Il y a une hiérarchie dans le service et dans la dégustation. Une alternance bouchée et gorgée pour un merveilleux mariage.

Celli

P.S. Mon coup de coeur de Bordeaux : Un Saint-Émilion, Dourthe 2010. Exquis!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s