Fêtes et événements, Récit

Faites-le vous-mêmes ou DIY

Créer, faire quelque chose de ses propres mains demande patience et longueur de temps tant pour le concept que la conception.

Personnellement, j’excelle dans le concept. J’ai des idées à la dizaine. Je réussis à en rendre certaines vers un produit fini intéressant alors que d’autres… n’iront jamais plus loin que l’idée, le résultat déficient disparaissant comme par magie. À force d’essayer toute sorte de choses, j’ai fini par trouver les genres que je maîtrisais le mieux comme le scrapbooking, le collage, le quilling. Avec ces disciplines artistiques, je peux m’éclater. Et si je n’arrive pas à dessiner une girafe, ce n’est pas grave, je trouverai bien une image quelque part.

Je suis née dans un milieu d’artistes et d’artisans, mais j’ai toujours beaucoup plus intellectualisé les arts que je ne les ai pratiqués. Et pourtant, j’aurais tellement aimé peindre des paysages, avoir le talent de mettre sur toile l’émotion ressentie et la beauté des couleurs sans qu’elle ait l’air d’une oeuvre faite par un enfant de 5 ans. Mais bon, mon chat a l’air d’un éléphant pas de trompe et mon éléphant d’une vache avec une trompe.

Une chose est sûre, je n’ai jamais abandonné ces heures que je consacre aux activités artistiques. J’en ai besoin. Maintenant que j’ai trouvé des disciplines qui me conviennent, pourquoi abandonnerais-je?

D’ailleurs, l’an dernier, après une formation en quilling (technique de décoration utilisant d’étroites bandelettes enroulées sur elles-mêmes et fixées sur un support ou dans un cadre), la professeur et d’autres élèves avons pris l’habitude de nous réunir au moins une fois par mois pour travailler sur des projets de quilling. Nous alternions d’une table de cuisine à l’autre pour fabriquer des cartes, des toiles, des décorations de Noël, des oeuvres en 3D pendant toute une journée. Malheureusement, la folie de nos vies nous a séparées, mais les oeuvres sont demeurées. De même que les idées de repas grapillées chez l’une et l’autre.

Aujourd’hui, je ne fais plus vraiment de quilling, mais je continue à faire du  collage en alliant écriture et image. Et dans très peu de temps, je sauterai à pieds joints dans une nouvelle aventure qui tournera autour de l’artisanat. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant. Mais je peux vous dire que cela me rend vraiment fébrile et très fière. C’est à suivre…

Celli

https://cellirelcenecrivaine.wordpress.com/2016/05/01/menu-party-dartisanat/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s