Récit

Voyage en automobile

Quand j’étais petite, j’avais du plaisir à faire les longs voyages en voiture. C’était toujours une belle aventure d’aller voir nos cousins et cousines en ville. Le voyage de Saint-Jean-Port-Joli à Montréal durait 3 heures. Des milliers de miles à l’époque dont nous profitions, mon frère et moi, inventer de nouveaux jeux, lire, se chicaner un peu ou faire un des trucs que nous avions glissés dans notre sac d’activités pour la voiture. Juste choisir ce que nous allions apporter était une aventure en soi!

Cependant, ce qui faisait la beauté de ces voyages, c’était de manger le lunch que ma mère avait pris soin de faire spécialement pour le voyage. Parce qu’on n’allait pas aller perdre du précieux temps dans un restaurant quand même! Ce qui avait pour effet que nous demandions rarement « quand est-ce qu’on arrive? » — on savait presque par coeur tous les noms de sorties sur l’autoroute. Non, nous demandions plutôt « quand est-ce qu’on mange? » Et à mon souvenir, nous ne dépassions que rarement Nicolet. Même que je pense qu’une fois, nous avions mangé en entrant sur l’autoroute… Mais la plupart du temps, je dirais que Québec dépassée, notre impatience se faisait entendre. Alors maman, selon son degré de patience, sortait de son sac  ce qui allait constituer notre repas. Il y avait des sandwiches faits maison avec parfois des bâtonnets de carottes ce qui excluait pour ce voyage les mini barres de chocolat et les mini sacs d’arachides en format Halloween.  Toutefois, il y avait  presque toujours des gâteaux Vachon et des pommes sans oublier les bouteilles de liqueur avec des pailles. Et pour nos parents, du café efficacement conservé dans LE thermos aux couleurs de la pêche à la mouche. Pour mon frère et moi, c’était magique de pouvoir manger les aliments que nous convoitions dans les publicités (Voir celle des gâteaux Pique de Vachon https://www.youtube.com/watch?v=ReiWmZ1962c).

C’était un moment précieux, en famille, entouré par les paysages qui défilaient sous nos yeux. Une vingtaine de minutes environ à savourer la vie presque en silence avant de rependre le voyage là où nous l’avions laissé.

Celli

 https://cellirelcenecrivaine.wordpress.com/2018/07/26/menu-pour-un-voyage-en-voiture-annees-80/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s