Les envolées de Celli

De l’usage des crampons

 

Sans eux, cet hiver, j’aurais été très souvent confinée chez moi à regarder les autres patiner sur les trottoirs. Il pleut le jour, ça gèle la nuit et on se lève au matin sans nul besoin de miroir pour se faire une beauté. Il suffit de se regarder dans le trottoir!! Et donc, sans crampons, tu ne peux atteindre ce fameux trottoir pour y voir ton reflet. Ou si tu t’y risques, tu ne te noieras pas comme Narcisse, mais il y a un grand risque de partir soudainement sans le vouloir vers un autre lieu où tu ne veux pas nécessairement aller surtout si tu n’as pas eu le temps de vérifier ton reflet. Car tu ne sais pas qui au bout de cette descente glacée, tu rencontreras dans l’amas de gens qui s’y sont fait prendre!?!

Des crampons, il en faut aussi pour s’agripper quelque part quand des propos haineux, sexistes, mesquins peuplent les réseaux sociaux. Se cramponner pour ne pas, soit tomber dans une déprime profonde face à notre société ou soit laisser partir notre main vers la joue d’une personne qui n’a pas pris le temps de bien réfléchir avant de se lancer dans des propos disgracieux. Parce que lorsqu’on est cramponné, avant de s’assurer de pouvoir avancer sans heurts, on réfléchit. On regarde les deux côtés de la médaille, on échange avec les autres cramponnés ̶ qu’ils aient la même opinion que nous ou pas ̶ et on analyse avant de se lancer. Avec les crampons ou pas…

Mais les crampons, malgré leur utilité certaine dans plusieurs situations, il faut parfois les laisser au fond d’un tiroir ou les rabattre et se lancer dans le vide, librement, pour voir ce que la vie nous réserve. Oublier la peur et foncer. Apprendre à vivre sans ou avec la peur n’est pas chose facile. Il est souvent tentant de sortir ces fameux crampons et s’ancrer dans son cocon, en toute sécurité. Sauf que vivre, c’est aussi risquer et avancer, avec prudence parfois, mais avancer. Faire un pas, puis un autre et voir ce qu’il y a au bout. Même si rendu là, tout ce que tu découvres, c’est un tas de gens qui ont glissé sans avoir eu le temps de voir leur reflet dans la glace!

Celli

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s