Poésie

Nuit ombragée

Poème composé il y a très longtemps

Alors que je n’avais pas encore 20 ans 🙂

Nuit ombragée

 

La rosée est descendue sur la contrée

Le ciel s’est peu à  peu ennuagé

Là-bas, tout au fond de la forêt

La nature n’est plus aux aguêts

Sous le couvert des arbres humidifiés

Sans avis, la peur m’a rattrapée

Gonflant en moi comme une sangsue

Me laissant complètement perdue

Cependant, d’une démarche mal assurée

J’ai continué à avancer

Car subsistait tout au fond de moi

Un minuscule soupçon de joie

Celli

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s