Des chiffres et des lettres

Des chiffres et des lettres

En décembre, journée courte, longue nuit.

 

1977
« Cher journal,
Nous allons chez Oncle Noël pour faire de la traîne sauvage et du Ski-Doo.
Avant le souper, on va aider à l’étable.
Le soir, on écourte un film d’Elvis et on joue aux cartes. »

 

Bibliothèque
« Elle est là au deuxième étage, au bout du corridor… Elle semble contenir le monde entier…
D’y entrer et de fouiner dans les rayons est une expérience tellement sublime!
Je suis conquise 😊 »

 

2017
« 29 décembre 2017
À faire aujourd’hui
□ Appeler C. pour sa fête
□ Publier blogue
(…)
□ Lire « Objets d’affection » pour séminaire
□ Écrire…Écrire…Écrire… »

 

Journal intime
Le journal personnel relève du discours de la réalité, il s’écrit à la première personne et se retrouve sous de multiples formes. Son existence se répertorie autour du 17e et 18e siècle. Il est autant le support matériel que son contenu. À travers les pages, on y décrit des lieux, émotions, événements, le contexte social, et cetera. Il peut être factuel, descriptif, anecdotique, mais on le reconnaît par la date et la trace des événements qu’on y inscrit. La personne s’y adonne pour de multiples raisons comme garder la mémoire, se connaître, délibérer, mais surtout pour écrire. Dans ses journaux personnels, Lucien Leclerc, écris aussi un peu son autobiographie ; il y raconte sa propre existence dans l’esprit d’un pacte autobiographique où il s’engage à raconter ce qui est vrai ou du moins ce qu’il pense être vrai .

 

2057
« Cher journal,
Comme tous les ans, j’ai fait un voyage au pays des souvenirs.
Je relis des extraits de mes cahiers, chose rare pour une diariste, parait-il?
À la même date en 1977, j’allais profiter du plein air à la campagne.
Plus tard en 2017, c’est plus une liste qu’un texte suivit.
Je me souviens de tous ces agendas que je remplissais d’idées,
De suggestions de lecture et de listes de choses à faire…
1977 et 2017 ont été deux années charnières, chacune à leur manière…
Le secondaire et la mort de maman m’ont fait réfléchir beaucoup à ce que j’allais faire de ma vie.
Aujourd’hui… Eh bien! Pas de grand changement ou de grandes réflexions.
Juste l’espoir de rester en santé et de continuer d’écrire et de me relire jusqu’à mes 100 ans.
Peut-être que là, je prendrai ma retraite d’écrivaine.
Peut-être… 😊 »

 

Crayon et papier
« On me trouve étrange d’écrire encore dans un cahier, à la main…
Mais on réfléchit tellement mieux avec un crayon qu’avec un clavier.
Il y a un charme, une lenteur, une poétique presque un acte de foi
À écrire sur des feuilles de papier que l’on a choisi avec une plume
Si douce qu’on dirait qu’elle avance toute seule… »

 

Celli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s