Les Muses

Calliope

Calliope, Muse du bien-dire et de l’éloquence

Serait aujourd’hui animatrice radio de l’émission matinale du village. Très populaire au sein de la communauté, elle serait cette année la porte-parole du Festival du printemps.

La voici en poème

 

Calliope

Muse du bien-dire et de l’éloquence

Sa voix voyagerait à travers les ondes

Sortant des rêves de la nuit

Un auditoire jadis en dormance

Qu’elle accompagnerait avec brio

Dès les premières lueurs de l’aube

Dans le dédale des intrigues

Peuplant l’actualité de ce nouveau jour

Celli

 

Sa tarte préférée : La tarte au chocolat

.Tarte au chocolat

Tarte au chocolat

Source : Les desserts de patrice. Patrice Demers. Éditions de l’Homme, 2012.

Crème Chantilly
500 ml (2 tasses) de crème 35 %
80 ml (1/2 tasse) de sucre
5 ml (1 c. à thé) d’essence de vanille
Fouetter la crème en y ajoutant lentement le sucre et la vanille.
Continuer de fouetter jusqu’à ce que la crème forme des pics mous.

Morceaux de chocolat pour décorer

 

Les Muses

Les Muses

Pour la saison estivale, je me suis plu à imaginer la vie qu’auraient eue les neuf muses grecques si elles avaient vécu à notre époque. Dans leur charmant village sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, elles auraient pratiqué un métier selon leur personnalité et leurs attributs, mais elles auraient surtout contribué à la vie communautaire de leur village. Et pour les besoins de cet exercice, cela passe par le grand événement qu’est le Festival du printemps! Le tout avec beaucoup de liberté et en utilisant divers modes d’écriture. Ah oui! J’oubliais presque, elles ont un penchant bien gourmand pour les tartes! 😊 Découvrez la préférée de chacune.

 

Pâte de base: La pâte sucrée

 250 ml (1 tasse) de farine

50 ml (1/4 tasse) de sucre

0,5 ml (1/2 c. à thé) de sel

125 ml (1/2 tasse) de beurre froid

1 jaune d’oeuf

2 ml (1/2 c. à thé) de vanille

 Mélanger la farine, le sucre et le sel au malaxeur (feuille) ou à la main.

Ajouter le beurre et sabler au malaxeur ou au coupe-pâte.

Ajouter le jaune d’oeuf et la vanille et mélanger.

Refroidir la pâte avant de l’abaisser.

Donne deux grands fonds ou 4 abaisses doubles.

Menus et recettes

C’est l’été mais aussi le temps des fraises!

C’est l’été! C’est les vacances! Mais c’est aussi le déménagement! Et avec lui le changement! La nouveauté! La découverte aussi! Celle des objets oubliés, des projets en attente, des projets terminés qu’il sera bon d’admirer, remiser ou diffuser… Celle des bonnes vibes d’un nouveau départ!

Il me reste à m’installer et reprendre là où je l’avais laissé les projets d’écriture, artistiques, culinaires… Goutter la vie, la faniente estivale sans culpabilité lentement, goulument, longuement… avec un peu de folie et une touche de farfelu 🙂

Et pour les gourmands, voici une recette de salade de fraises facile à faire même si presque la totalité de vos ustensiles et contenants sont enfermés dans des boites 😉

Bienvenue dans mon blogue en mode estival ☼

Celli

Salade fraises

Salade de fraises au citron et à la menthe

250 ml (1 tasse) de fraises

4 feuilles de menthe

Jus ½ citron

15 ml (1 c. à soupe) de sucre

Laver les fraises, ôter les queues et les découper en morceaux.

Laver et émincer les feuilles de menthe.

Mélanger doucement tous les ingrédients.

Laisser reposer 30 minutes au frigo.

Verser dans des plats individuels et servir immédiatement.

 

Source : https://www.odelices.com/recette/Salade-de-fraises-au-citron-et-a-la-menthe-r754/

Images et sons

Voyage au Zoo de Québec

Quelque part dans les années 1970, le voyage de fin d’année scolaire des classes de deuxième était un voyage à Québec pour visiter le zoo. Quelle aventure! Et que de bons souvenirs comme ce cahier à colorier que je m’étais acheté à la boutique juste avant de partir!

Cahier zoo

Pendant ce temps, presque à la même époque, mon conjoint qui vient de Québec, faisait aussi un voyage, mais en sens inverse pour visiter les sculpteurs sur bois de Saint-Jean-Port-Joli.

C’est pour dire des fois 😊 

Celli

 

 

La Bouquinière

PIL

Ma PIL estivale

 

Voici, sous forme de poème, ma pile à lire estivale :

Dans un palais à Orvieto

J’ai rencontré les Daisy sisters

Qui pratiquaient l’art presque perdu de ne rien faire

En attendant de régler des affaires privées

Les attendant à Whitehorse

Grâce à elles, Malek et moi

Avons pu, au chant des marées

Arriver à temps pour la comédie française

Intitulée Treize à table

Où un chat sauvage

Aura le dernier mot

Pour résoudre les crimes au musée

 

Toujours sous forme de poème, je vous reviendrai le 31 août pour vous communiquer sur chacun, mes pensées.

Celli 🙂

 

Bibliographie

  1. Un palais à Orvieto de Marlena Blasi (Folio, 2014)
  2. Daisy sisters de Henning Mankell (Points, 2016)
  3. L’art presque perdu de ne rien faire de Dany Laferrière (Boréal, 2011)
  4. Affaires privées de Marie Laberge (Québec Amérique, 2017)
  5. Whitehorse de Samuel Cantin (première et deuxième partie, Pow Pow, 2015 et 2017)
  6. Malek et moi d’Alain Beaulieu (Druide, 2018)
  7. Au chant des marées : De Québec à l’Île Verte France Lorain (Tome 1 et 2, Guy Saint-Jean Éditeur, 2017)
  8. Comédie française : Ça débuté comme ça… de Fabrice Luchini (Flammarion Québec, 2016)
  9. Treize à table, Collectif (Druide, 2018)
  10. Chat sauvage de Jacques Poulin (Nomades, 2016)
  11. Le dernier mot de Caroline Roy-Élément et Mathilde Cinq-Mars (Mécanique générale, 2017)
  12. Crimes au musée sous la direction de Richard Migneault (Druide, 2017)