Fêtes et événements, Menus et recettes, Pâtisseries en tous genres

Menu Retour à l’école

 Salade de champignons citronnée

Poulet grillé au four et carottes

Whoopie pie

***

Salade de champignons

500 g de champignons

Le jus d’un demi citron

3 c. à soupe d’huile d’olives

1 c. à soupe de ciboulette

Sel et poivre

 

Laver, éponger et couper les champignons en fines lamelles.

Dans un saladier, déposer les champignons et saupoudrer de la ciboulette ciselée. Réserver.

Dans un bol, mélanger le sel, le poivre, l’huile d’olives et le citron.

Verser sur la salade.

Vérifier le goût pour voir s’il faut ajouter un peu d’huile ou de jus de citron. Attention à l’acidité.

Laisser mariner au moins 1 heure au réfrigérateur et servir.

 

Poulet au four et carottes

1 poulet entier de 1.5 kg (2 à 3 livres)

125 ml (1/2 tasse) de bouillon de poulet

3 carottes pelées et coupées en morceaux grossiers

2,5 ml (1/2 c. à thé) de basilic

2,5 ml (1/2 c. à thé) d’origan

Sel et poivre au goût

 

Chauffer le four à 180°C (350°F).

 

Placer le poulet dans un plat allant au four.

Arroser avec le bouillon de poulet.

Saupoudrer les herbes, le sel et le poivre sur le dessus du poulet.

Placer les morceaux de carottes tout autour.

Cuire au four jusqu’à ce que le thermomètre à viande atteigne 90°C (190°F).

Servir chaud avec des morceaux de carottes en arrosant d’un peu de bouillon.

whoppies

Biscuits sandwichs au chocolat (whoopie)

 

Chauffer le four à 180 °C (350 °F).

Munir deux plaques à biscuits de papier parchemin.

Placer la grille au centre du four.

 

Biscuits

180 ml (3/4 tasse) de farine tout usage non blanchie

15 ml (1 c. à soupe) de cacao

5 ml (1 c. à thé) de poudre à pâte

1 ml (1/4 c. à thé) de sel

115 g (4 oz) de chocolat noir, haché

90 ml (6 c. à soupe) de beurre non salé

125 ml (1/2 tasse) de sucre à glacer

2 oeufs

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel et réserver.

Dans un autre bol, au bain-marie, faire fondre le chocolat avec le beurre.

À l’aide d’un fouet, mélanger jusqu’à ce que la préparation soit lisse.

Ajouter le sucre à glacer et les oeufs puis incorporer les ingrédients secs et fouetter jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Verser le mélange dans une poche à pâtisserie munie d’une douille unie.

Façonner de petits biscuits de la grosseur d’une pièce de 2 $ et les répartir sur les plaques.

Avec un doigt, écraser la pointe formée par la douille.

Cuire environ 5 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient cuits sur les rebords, mais encore moelleux au centre, une plaque à la fois.

Laisser refroidir complètement sur les plaques.

 

Meringue

75 ml (1/3 tasse) de sucre

60 ml (1/4 tasse) d’eau

1 blanc d’oeuf

1 ml (1/4 c. à thé) d’extrait de vanille

Dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l’eau.

Cuire jusqu’à ce que le thermomètre à bonbons indique 113 °C (235 °F).

Retirer du feu et réserver.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf et la vanille au batteur électrique jusqu’à l’obtention de pics mous. Verser le sirop chaud en un filet sur les blancs, en fouettant continuellement, jusqu’à ce que la meringue soit tiède et forme des pics fermes.

 

Montage

Placer la meringue dans une poche à pâtisserie munie d’une douille unie.

Garnir un biscuit à la fois avec environ 15 ml (1 c. à soupe) de meringue et couvrir avec un autre biscuit.

Laisser figer 1 heure à la température ambiante.

 

Bon appétit!  Celli

Post Scriptum

Le scrapbook d’Élodie Lec (dont le dernier chapitre a été publié vendredi dernier) est présentement en mise en page, car qui dit roman graphique dit image. Une grosse partie du travail me reste encore à faire afin que les images complètent et agrémentent le texte. Et c’est sans compter les deux autres tomes! Le journal de voyage de Julie qu’il me reste à réviser et mettre en page (les images sont choisies et prêtes à être insérées) et L’album épistolaire de Cathia  dont l’écriture et la collecte d’images restent à terminer. Du beau travail créatif en perspective en vue d’une publication électronique et/ou papier  :-).

Celli

 

 

Roman graphique des Années '80

Le scrapbook d’Élodie Lec – 1989

Hiver 1989
J’ai dit oui. Nous nous marierons en mai au Palais de justice quoiqu’en dise mon père. Pas question d’un mariage religieux.

D’ici là, je termine mon bac, mon roman —qui sera publié grâce aux bons soins de mon professeur et de son ami éditeur — et j’organise l’appartement que nous habitons maintenant tous les deux.

Je n’ai pas eu de nouvelles de René outre une carte postale me confirmant son arrivée. Les gens sont vraiment étranges parfois.

Pour mon anniversaire en mars, je me permets un souper de filles avec Julie et Cathia. Nous sommes devenues de très bonnes amies. Autant que si nous nous connaissions depuis notre petite enfance.

Été 1989

Je travaille de nouveau chez Bell Canada pour l’été. Je n’ai pas perdu la main. Je me souviens de mon histoire du téléphone sur le bout des doigts. Guillaume travaille tout l’été dans une firme d’ingénieur. Si tout va bien, il pourra y retourner à la fin de ses études.

Nous nous aimons toujours autant. Nous sommes choyés. Enfin je l’ai mon histoire d’amour! Et j’ai aussi une carrière qui débute en tant que romancière.

Depuis mon anniversaire, Julie, Cathia et moi nous faisons un devoir de diner ensemble au moins une fois par mois.

Fin août

JE SUIS ENCEINTE!

En juin l’an prochain, Guillaume et moi serons parents.

LA VIE EST BELLE!

6 décembre 1989

En ce soir du 6 décembre, des vies se sont arrêtées injustement. De dire l’angoisse que j’ai vécue en apprenant la nouvelle de la tuerie. Je reste scotchée à la télévision en attendant que Guillaume revienne. Je sais qu’il avait cours en après-midi. J’attends et je regarde les images.

Quelque chose s’est cassé en moi. Je suis inquiète pour mon amour et pour la vie qui grandit en moi. Je pose mes mains sur mon ventre et j’ai peur. Dans quel monde ce bébé va-t-il naître? Je suis tétanisée. Puis la porte s’ouvre et Guillaume est là.

Plus rien ne sera pareil…

Élodie

https://cellirelcenecrivaine.wordpress.com/2016/09/11/menu-retour-a-lecole/