Les envolées de Celli

De ma fenêtre…

 

Je regarde le soleil essayer de percer les nuages…

Et alors que l’immeuble d’en face reste dans l’ombre, son voisin reçoit enfin les premiers rayons.

Dans le pommier, aucun oiseau… Habituellement, ils sont nombreux à piailler dans les branches.

Ils sont aussi absents que les idées dans mon cerveau en cette fin de session…

Besoin de vacances?

Oh que oui! Quelque chose de simple, sans planification…

Du soleil, des oiseaux, un siège confortable, un bon livre — une saga, des chips et un verre de vin blanc frais.

La dolce vita…

Celli