Les envolées de Celli

Déjeuner ou ne pas déjeuner?

Toute mon enfance, ma mère m’a répété que le petit-déjeuner était le repas le plus important de la journée. Mais, n’étant pas du matin, rien ne me tentait moins que de manger avant que mon cerveau ne soit réveillé. Alors, j’ai longtemps avalé de force tout ce qu’on me servait.

Et dès que j’ai échappé à l’œil de ma mère le matin, j’ai arrêté. Pendant de nombreuses années même! Jusqu’à ce que je sois enceinte et que mal de cœur oblige, il me fallait quelque chose sur l’estomac. Et depuis, je mange, un peu le matin juste pour ne pas avoir mal au cœur.

Mais ce que je préfère, c’est de me préparer un bon déjeuner et de prendre le temps de le manger ou de sortir au restaurant et de discuter pendant des heures.

Mais doit-on déjeuner? Il semble que même les chercheurs ne s’entendent pas sur la question. Certains disent oui pour que le corps ait l’apport d’énergie nécessaire pour entreprendre sa journée. D’autres disent plutôt qu’il est inutile de forcer quelqu’un à manger s’il n’en ressent pas le besoin. Sauf qu’il devient alors important de manger une collation énergétique pour contrer la baisse d’énergie qui pourrait éventuellement arriver en avant-midi. Le tout sans nuire au repas du midi.

Rendu là, il me semble plus facile de se forcer à déjeuner plutôt que de gérer l’horaire de notre appétit!!? Enfin… Rien n’est si simple dans le domaine de la nutrition, mais c’est si gratifiant quand on réussit à trouver notre équilibre alimentaire. Il s’agit de bien s’informer auprès de sources ou professionnels sérieux.

D’ailleurs, le nouveau guide alimentaire canadien (https://nutritionnisteurbain.ca/actualite/guide-alimentaire-2019-sante-canada-en-route-vers-le-futur-2/ ) vient tout juste d’être publié mardi dernier. Je n’ai pas encore eu le temps d’explorer ses tenants et aboutissants, mais ce qui en ressort à première vue, c’est sa vision alliant écologie et bien manger.

Car manger fait partie des plaisirs de la vie tant comme expérience sociale que pour une meilleure santé. Alors aussi bien le faire en commençant la journée par un bon petit-déjeuner qui nous donnera toute l’énergie nécessaire pour bien comprendre ces nouveaux préceptes de la nutrition. Ma mère aurait été tellement fière de moi!

Celli

 

 

Menus et recettes, Pâtisseries en tous genres

Menu pour un Petit-déjeuner entre amies

Menu Petit-déjeuner entre amies

Gruau à l’ancienne au sucre d’érable

Confiture de pommes

Rôties pain grains entiers et fruits

Café

***

Fruits

Cantaloup, melon d’eau, raisins rouges

 

Pain grains entiers

 

Gruau à l’ancienne

250 ml (1 tasse) de flocons d’avoine

750 ml (3 tasses) de lait

5 ml (1 c. à thé) de vanille

1 pincée de sel

Sucre d’érable ou cassonade

 

Dans une casserole, mélanger le lait et le sel.

Porter à ébullition.

Baisser le feu et à l’aide d’un fouet, ajouter les flocons d’avoine.

Laisser mijoter en fouettant sans arrêt pendant 6 à 7 minutes.

Garnir de cassonade ou de sucre d’érable et servir.

Donne 4 portions.

Compote de pommes

 

Confiture de pommes

500 g de pommes pelées et coupées en quartiers

60 ml (1/4 tasse) d’eau

15 ml (1 c. à soupe) de sucre

2.5 ml (1/2 c. à thé) d’essence de vanille

Sur un feu moyen, porter à ébullition l’eau dans un chaudron assez grand pour contenir tous les ingrédients.

Plonger les pommes dans l’eau et cuire pendant 12 minutes, couvert. Ne pas remuer.

Ajouter le sucre et la vanille puis remuer.

Lorsque dissout, retirer immédiatement du feu et servir.